Étiquettes

, , , ,

On pourra nommer ainsi la *poésie, au sens ducassien, en se rappelant que, si elle se sépare de la philosophie par l’ambition de la *beauté, elle s’en rapproche par l’abstraction de ses considérés : elle ne se mêle pas aux événements de la politique, à la manière dont on gouverne un peuple […]. Elle découvre les lois qui font vivre la politique théorique, etc. (II : 35). Selon cette logique, elle n’a rien à dire non plus des arts. Et, bien entendu, elle ne se livre ni à la psychologie, ni au *roman. Ces restrictions me plaisent beaucoup : contre toute littérature figurative, j’avoue volontiers que je préfère qu’un auteur ne me raconte pas d’histoires. Qu’on cesse, en conséquence, de m’étourdir de commentaires sur la peinture, de considérations sur la musique, de confidences gastronomiques, de traités des odeurs, du rappel de faits divers. J’aime un livre qui ne craigne pas de prendre sa place parmi les livres, s’attache à la mise en mots de choses pensables, sans supposer que je sois possesseur de sens particuliers, hormis, certes, celui de l’humour (homogène aux lettres). L’esprit de l’homme, qui lit aussi bien en oyant qu’en palpant, en se récitant des pages retenues qu’en les voyant, exige des objets dont l’abord ne dépende pas de la contingence de la disposition des orifices du corps, aptes à changer d’un jour, d’une espèce, à l’autre. Qu’en revanche un littérateur m’entretienne de philosophie, de mathématique, de métaphysique, de poésie, à la bonne heure : ces disciplines sont homogènes à l’ordre des lettres. Qu’il garde pour lui ses divagations sensuelles. – La multiplication, assez récente, de livres entièrement formés de paraphrases picturales et d’élucubrations annexes trahit la fascination qu’exerce, sur quelques agenceurs de textes, la montée des prix à la bourse des beaux arts. (Les deux courbes sont superposables.) Comme la pie par ce qui brille, les yeux des muséomanes sont attirés par les toiles chères. Parce que son support est quelconque, la grande littérature, presque toujours gratuite, n’a jamais enrichi son homme que par accident. Telle est sa grandeur ; non essentiellement tributaire des organes d’une espèce, elle évite de leur rendre aucune sorte d’hommage appuyé : elle ne masse pas.

Advertisements