Étiquettes

, , , ,

Les Poésies sont on ne peut plus dénuées d’aménité envers tous les poètes qui y sont nommés. Rien à sauver ? Ducasse répond :

Des volumes d’aujourd’hui il ne restera pas 150 pages.

À Victor Hugo lui-même, auquel il confiait dans sa lettre du 6 novembre 1868, depuis l’âge de douze ans, il nourrissait l’espoir d’aller le voir, c’est tout juste si l’auteur de Poésies I consent une fleur séchée :

De Hugo, il ne restera que les poésies sur les enfants, où se trouve beaucoup de mauvais.

La littérature du doute se présente à ses yeux comme une vaste négation. Pour ramener la poésie à une position normale (où elle ne soit plus condamnée à marcher sur les mains), cette négation exige d’être niée à son tour. Réaliser d’un coup la négation d’un ensemble aussi vaste demanderait cependant, il faut l’avouer, une force herculéenne :

amener un pareil résultat (conforme, du reste, aux règles de l’esthétique, si l’on y réfléchit bien), cela n’est pas aussi facile qu’on le pense : voilà ce que je voulais dire. C’est pourquoi je ferai tous mes efforts pour y parvenir !

On n’a jamais vu de jeune poète, si animé qu’il soit contre ses prédécesseurs, n’en pas retenir au moins un, disposé empaillé sur sa table, comme exemple à observer. Isidore Ducasse ne fait pas exception ; mais l’admiration n’est pas son mode d’inspiration. Pour suivre la loi de la nature, qui veut qu’une révolution s’opère graduellement, il n’impose, dans bon nombre des corrections qu’il apporte aux données reçues, qu’une demi-négation aux affirmations suspectes. Cela signifie, pour employer une comparaison algébrique, qu’au lieu de passer de but en blanc de –1 à +1, le poète, avec la même application qu’un scarabée roule sa boule, impose à l’objet litigieux un quart de tour qui amène celui-ci soit en +i soit en –i. La valeur de vérité correspondante n’a été formalisée qu’en 1967 : c’est l’*état imaginaire décrit par le poète-mathématicien George Spencer-Brown dans Laws of form. Intuitivement, l’intervention de cette ambivalence se signale dans les propositions où ce mouvement n’est pas conduit jusqu’à la *résolution par le sentiment d’une indétermination sémantique telle qu’on se demande : se moque-t-il, ou est-il *sérieux ? Ce qu’il dit a-t-il un sens ? ou bien ne sont-ce que des mots au hasard assemblés ?

® Litote.

Advertisements