Étiquettes

, , , ,

Matière gravable dont l’ostensible absence à Bagneux, à Thiais, à Charenton, à Pantin, au Père-Lachaise, et ailleurs, me – soyons franc – déçoit autant, quand j’y rêve, que la dispersion de mes cendres dans l’humus infraparisien. Beau sujet pour une Antigone. Aussi, quand Sollers évoque

le système visiblement subverti par Ducasse dans la mise en scène de la totalité de ses manifestations écrites : aussi bien par ses lettres que par la superposition des deux publications qu’il signe dans leur différence, aussi bien par l’effacement de toute trace biographique – indication dans laquelle il faut se refuser à voir un simple hasard historique – que par le renversement dont il a posé, le premier, les lois.

il est flatteur, mais confond avec Sade. Qui, aujourd’hui, doute que l’effacement de toute trace biographique (dont Sollers paraît se féliciter) n’est évidemment à imputer, ni à Ducasse lui-même – Lautréamont, toujours comtal, anticipe avec optimisme sur le marbre de sa tombe, apte à recevoir, à la satisfaction unanime de ses mânes, ces mots touchants :

QUE N’AURAIT-IL PAS FAIT,
S’IL EÛT PU VIVRE DAVANTAGE !
C’EST LE MEILLEUR PROFESSEUR
D’HYPNOTISME QUE JE CONNAISSE !

– ni à un destin vigilant, prompt à araser toute information qui, concernant Ducasse (le Montévidéen plein aux as), ou Lautréamont (rime riche à Tout-en-Kamont), dépasse le degré minimal d’existence mitoyenne et palpable. Ni, bien entendu, à un hasard historique. C’est l’indifférence, nullement hasardeuse, mais suspecte par son insouci de l’entropie normale, de plusieurs générations, qui vous a privés, avec les paroles de maints témoins encore vivants en 1920 (Dazet, Mue…), non seulement des détails vivants qui, s’agissant d’un être aussi aimable, ne pouvaient que charmer la raison et les sens du lecteur assidu; mais aussi, par voie de conséquence, de la PISTE, aujourd’hui presque effacée, des nombreux manuscrits que son système d’écriture rapide (si critiqué au demeurant) lui avait à coup sûr permis de produire durant l’intervalle critique juin – novembre 1870. En ramenant cet intervalle à cinq mois, qui font cent cinquante jours, et à une dizaine de pages la production journalière moyenne d’un écrivain pressé par l’imminence de l’éclipse, cela fait 1500 pages probables, soit toute une Pléiade, chues dans l’abîme, peut-être sans retour, par l’effet de ceci, qui n’a rien de rare ni de mystique : l’incuriosité publique. Pas de quoi en tirer prétexte à un mausolée aux insouciants.

Advertisements