Étiquettes

, , , , , ,

Annus mirabilis, qui vit

  • Le 4 avril, la naissance Isidore Ducasse, lequel démontra, par la pratique et la théorie, que l’intelligence analytique n’est pas incompatible avec la poésie (ses prédécesseurs étaient analystes à certaines heures et poètes à certaines autres, mais jamais en même temps), la morale avec la recombinaison des formes (ses prédécesseurs étaient esthètes ou moralistes, mais presque jamais les deux), ni l’esprit de jeu avec celui du plus profond sérieux ;
  • la publication sous le pseudonyme d’ISKANDER du roman de Herzen, À qui la faute?, condamnation du romantisme et de l’égoïsme à deux réputé « amour » ;
  • la première anesthésie générale à l’éther par W. T. G. Morton et Jackson ;
  • le 31 août la découverte de Neptune, huitième planète notoire de notre système, observée par Urbain Le Verrier après qu’il l’eût lui-même prédite en ses parfaits calculs ;
  • le 19 septembre, à la Salette, la première *apparition de la sainte Vierge (Marie, aussi connue sous le nom de mère de Dieu) ;
  • et surtout, le 30 octobre, l’invention de l’hygiène par Ignac Fulöp Semmelweiss (1818-1865), médecin accoucheur qui mata la fièvre puerpérale par ce simple commandement : Lavez-vous les mains.

Victor Hugo avait 44 ans et Paris comptait 1 053 907 habitants.

 

MILLERET Antoine.

Advertisements