Étiquettes

, , ,

1795-1858. Nommé (I : 38) comme dixième exemple du « lyrisme moderne », ce jésuite occupa la chaire de prédicateur à Notre-Dame de Paris de 1837 à 1846 et de 1849 à 1858 ; il y succéda à Lacordaire et y précéda le R. P. *Félix, respectivement nommés (I : 38) en tant que septième et quatrième exemples du « lyrisme moderne ». Relevons que dans l’exemplation ducassienne du lyrisme moderne, l’éloquence de la chaire vaut pour trois onzièmes, soit 27 %, ce qui l’amène à égalité avec le roman-feuilleton. On en infère sans difficulté que les prédications à Notre-Dame de Paris, le rez-de-chaussée des journaux populaires eurent Isidore Ducasse pour inspecteur également fidèle.

Advertisements