Étiquettes

, , ,

(1878-1969). Petit-fils de Léontina *Cayet, qui exerça les fonctions de gouvernante chez François *Ducasse dans les années 1850, il a dans Montevideo côtoyé le Chancelier, décédé seulement en 1889. On a ainsi sur le vieillard la vision d’un gamin : heureuse, car l’ancien pédagogue demeura philopède. Retenons qu’en 1969 vivait encore un homme qui s’était assis sur les genoux mêmes qu’avait pu, trente ou quarante ans plus tôt, filialement chevaucher le père de Maldoror. Cette même année 1969, ont paru chez Arca Editorial, coll. Sésamo (Colonia 1263, Montevideo) sous le titre Infancia y Juventud des extraits des mémoires inédits de Vasseur, Ideas y figuras. Avait déjà paru sous son nom en 1955 un livre de poésies, Todos los Cantos ; pas « tous les Chants » de Maldoror, dont, va savoir, ce chanceux aurait retrouvé quelques douzaines : non, proprement les siens. Lui aussi se pensait Poète.

Advertisements