Étiquettes

, , ,

La vanité des auteurs les porte à se flatter de recommencer à zéro un travail depuis longtemps entrepris, sur le chantier duquel ils ont l’avantage d’être nés, où chaque génération a apporté sa pierre. Une ambition abaissée, nombrilisée les persuade qu’au lieu, comme les scientifiques, de grimper sur les épaules des géants qui ont œuvré avant eux, leur destin les condamne à rester alignés côte à côte, fantassins d’une armée éclatée, chacun sur son lopin. Pensez que vous coopérez à une œuvre commune. Vous ferez mieux. La *poésie faite *par tous est Léviathan.

 

Advertisements