Étiquettes

, , , ,

(Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite). 1804-1876. « Écrivassier funeste » N° 1 et GTM N° 7 ; totem : l’Hermaphrodite-Circoncis. Son époux Casimir (facétieusement surnommé chez les Dupin « le mâle d’Aurore ») ne fut pour rien dans son renom, mais bien son amant Jules Sandeau, à qui elle coupa l’eau pour la circonstance. Ces trois lettres envolées ne suffisent pas à apparenter Aurore au chevalier Dupin institué par Poe parangon du détective amateur, mais le mâle prénom George (à l’orthographe anglaise reprise de George Byron ; mais son premier roman l’épelait Georges) entretint un doute auprès des lecteurs non prévenus – d’où le totem. Les ducassiens se réjouiront de lire les deux articles de George Sand les plus certainement lus par Ducasse : sa préface à Obermann et son Essai sur le drame fantastique, Goethe, Byron, Mickiewicz (Revue des Deux Mondes, 1er décembre 1839). Ce texte est repris dans les Souvenirs et impressions littéraires / par George Sand.-Paris : E. Dentu, [1862].-323 p. ; in-18 °.(Collection Hetzel).

 ® Mickiewicz, Obermann,

 Pantalon, Poésies III.

 

Advertisements