Étiquettes

, , , ,

1812-1859. Poète polonais né et mort à Paris. C’est lui « le Polonais » dont Ducasse évoque La *Comédie infernale. C’est aussi l’auteur d’*Iridion (1836), drame situé dans la Rome décadente. La non-mention de son patronyme n’est pas le fait de Ducasse, mais celui de Krasinski lui-même, lequel, tyrannisé par son père, général napoléonien puis légitimiste, aux antipodes de ses propres options, préféra publier sous la signature de « Poète anonyme de la Pologne » pour ne pas hérisser tous les lecteurs pressentis auxquels le nom d’un père si funeste suffisait à faire dresser le poil.

 

Advertisements